Informations générales sur le Congo

Carte du Congo

L’histoire de la République du Congo remonte à la découverte de l’embouchure du Congo par l’explorateur portugais Diego Cao, en 1492 et aux trois voyages de l’explorateur français d’origine italienne, Pierre Savorgnan de Brazza, à la fin du 19ème siècle. Lors de son premier voyage au Congo, Savorgnan de Brazza fut repoussé dans le Nord par les guerriers Bafourou, très hostiles à toute pénétration étrangère. C’est à son second voyage, qu’il signa avec l’Onkoo Ilo Premier, le 3 octobre 1880, au nom du Gouvernement français, le traité liant le Congo à la France. En 1883, le Lieutenant Cordier fonde Pointe-Noire l’actuelle capitale économique du Congo.

La colonie du Congo, créée en 1891, devenue autonome en 1903, fut une entité territoriale de l’Afrique Equatoriale Française (AEF), regroupant le Gabon, l’Oubangui Chari et le Tchad, dirigé par un Gouverneur Général. Brazzaville, capitale du moyen Congo, devint la capitale de l’AEF.

En 1944, après le ralliement de l’AEF au Général de Gaulle, ce dernier fit de Brazzaville la capitale de l’Empire et de la France libre. Il créa le célèbre conseil de défense de l’Empire. Sous le Gouverneur Général de l’AEF, Felix Eboué, Brazzaville a servi de Centre de recrutement de tirailleurs et le point de départ de toutes les stratégies pour sauver la France.

C’est encore de Brazzaville que le Général de Gaulle lança en 1944, l’appel historique de Brazzaville qui ouvrit la voie aux indépendances des anciennes colonies françaises.La conférence des gouverneurs, dite "Conférence de Brazzaville" (janvier – février 1944), réunit l’élite Franco-Africaine autour du Général de Gaulle et du Commissaire aux colonies Réné Pleven.
Le Congo accéda à l’indépendance le 15 août 1960. Depuis il compte au nombre des républiques souveraines membre d’Organisation des Nations Unies. Le Congo compte parmi les pays membres de l’Union Africaine, de la CEEMAC et de la CEEAC.

La Population

La population du Congo est estimée à 4,04 millions d’habitants. Plus de la moitié de cette population vit dans les villes de Brazzaville et Pointe-Noire.

De nos jours, les tribus non bantoues au Congo ne représentent que 3% de la population. Les Bantous comprennent 74 où appartenant à différents groupes ethniques tels que les Kongo, Téké, Mbochi et Sangha.

Les Bakongo vivent au sud de Brazzaville, à Pointe Noire, sur la côte atlantique. Le groupe Bakongo comprend les Lari autour de Brazzaville, les Vili près de Pointe-Noire, les Yombe (Bayombe) dans la chaîne du Mayombe, les Babembe, les Basoundi, les Bakamba et bien sûr les Bakongo.

Le groupe Mbochi, comprend les Mbochi, les Kouyou, les Makoua, les Bonga, les Bobangi, les Moye, les Ngare et les Mboko. Ils vivent dans le nord du département des Plateaux et dans les départements de la Cuvette et de la Cuvette Ouest.

Le Congo compte environ 30 000 pygmées. On les retrouve pour la plupart dans les forêts profondes du nord (les régions de la Sangha et la Likouala) et à l’ouest (la région du Chaillu). Ils vivent dans de petites unités familiales, principalement de la chasse et de la cueillette. 

Langues  

Le français est la langue officielle de la République du Congo. Cependant, les langues vernaculaires comme le lingala et le munukutuba se positionnent juste derrière le français comme langues nationales.

Climat  

Situé de part et d’autre de l’Équateur, le Congo connaît sur presque toute son étendue, un régime pluviométrique de type équatorial : températures et pluies maximales entrecoupées de saisons sèches aux températures plus douces.

Sur une année, les types de saisons qui prévalent au Congo sont :

Organisation administrative

La République du Congo compte 12 départements ci-après ces départements sont, du nord au sud avec leur chef-lieu :

Les communes urbaines sont :